top of page

hommage
les gardiens de la terre

esquisses, modèles vivants, poses temps limité
série les mots silencieux

l'approche

 

Dans le cadre des ateliers de dessin de modèles vivants, nous nous efforçons généralement de rendre le mieux possible l'anatomie générale et la gestuelle du corps humain. C'est certainement ce qui doit être maîtrisé en premier lieu.

Ce que je veux souligner ici, c'est le regard que je pose sur le modèle et qui différencie quelque peu ma démarche. Comme le vécu humain m'interpelle au plus haut point, lorsque que je peux l'éprouver par l'entremise et la générosité de la personne qui est devant moi, c'est à cette expérience que je me réfère et c'est elle que j'aspire à exprimer dans mes travaux par le biais de mon interprétation.

 

Aussi, lors de ces ateliers, le besoin d'un fil conducteur s'est fait sentir pour donner un sens plus large à mon travail. J'y ai ainsi introduit certaines composantes pour favoriser la réflexion au regard de la protection de l'environnement et ce, en espérant qu'elle puisse susciter des gestes utiles au mieux-être de la Terre.  

l'atelier

 

Le corps se révèle,

l’âme se dissimule.

Interdit de l’émotion

cachée à la frontière de l’Être.

Respirer, s’offrir,

pour l’éveil de l’Autre.

Épier l’énergie.

Transcender la perception.

Observer, scruter, ressentir

et y découvrir…

le cœur derrière la masse,

la confession du geste,

la mémoire racontée

par ces mots silencieux….

Car les fils de compassion,

qui courent dans sa main,

ont trouvé la source

au sein de sa propre résilience.

Il en habille ainsi l’humanité,

de bienveillance et de respect.

Labbé

bottom of page